Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 26 novembre 2009

Blog fermé - Retrouvez-moi à l'adresse ci-dessous

Chers lecteurs, je blogue désormais sur ce blog : Lost In Laneways


Merci de mettre vos liens à jour !

mardi, 24 novembre 2009

See You Later Alligator

Par la magie de l'amour*, mon nouveau blog est déjà prêt !

Je suis super contente, c'est un peu comme emménager dans une nouvelle maison ! Et je peux enfin partager mon nouveau titre, trouvé il y a plus de 6 mois et cherché pendant près de deux ans (no pressure).

Après 3 ans de blogging (bon pas toujours intensif, n'est-ce pas), je prends toujours autant de plaisir à venir partager quelques moments de vie ici et avoir un nouvel espace virtuel me donne envie de bloguer de plus belle.

Bref, avant de cliquer sur le petit lien magique, je voulais quand même dire un petit mot.

Sans faire dans le mélodramatique, je voulais remercier mes lectrices/lecteurs (?) de m'avoir suivie pendant ces 3 dernières années et particulièrement celles qui passaient quand même tous les jours alors que j'avais un peu déserté les lieux...

Une dernière petite chose : merci de bien vouloir mettre vos liens à jour ! Vendredi13 restera en ligne pour le moment (je n'ai pas fait de transfert, je redémarre à neuf) mais jusqu'à quand, je ne sais pas...


Et voilà, c'est donc la fin, bye bye Vendredi 13, mon nouveau blog s'appelle Lost In Laneways et c'est par ici. A très vite !


*Non mais littéralement par la magie de l'amour, car après avoir bosse 70 heures la semaine dernière, M.C. s'est penché sur mon blog une grosse partie du weekend pour qu'il soit prêt le plus vite possible. Si c'est pas beau, ça ! Bon je vous rassure tout de même, j'ai pas mal contribué à la préparation de la bête !

 

Dear readers, Vendredi13 is coming to an end as my new blog is finally ready. It's called Lost In Laneways, and you can find it here. See you soon !

dimanche, 22 novembre 2009

Cupcakes !

Ca fait un petit moment que j'essaie de masteriser l'art du cupcake : une base moelleuse sans être trop grasse et le glaçage à la consistence parfaite (le plus dur). Je suis plutôt ravie de cet essai, qui s'approche grandement du résultat recherché !


Normalement je me décarcasse un peu plus sur la décoration (ce qu'il y a de plus fun avec les cupcakes) mais je n'avais que ces petits confettis sous la main. Au lieu de ça, j'ai donc expérimenté avec les couleurs et la taille des cupcakes (j'ai trois moules : pour les mini, moyens et gros cupcakes).

Bon weekend !

 

 

DSC_7180 rev.jpg
DSC_7185 rev.jpg
DSC_7213 rev.jpg
DSC_7203 -rev.jpg
DSC_7190 rev.jpg

I have been trying to master the art of cupcakes for a while now : a fluffy base that is not too greasy and the perfect consistency for the icing (which is the hardest bit). I am rather pleased with this trial, it comes very close to the desired result.

Usually, I try to be a bit more creative with the decoration (the funniest bit!) but all I had at hand were these little sprinkles. Instead I tried different colours and sizes (I have three baking trays for mini, medium and large cupcakes).


Have a good weekend!

vendredi, 20 novembre 2009

Une page de météo, ça vous dit ?

Aujourd’hui, (vendredi), à exactement 12h37, le thermomètre est monté à 38 degrés (je précise que l'été ne commence officiellement en Australie que début décembre, donc 38 degrés au printemps) et c'est exactement ce moment-là que M.C. et moi  avons choisi pour nous retrouver à son bureau et parcourir les quelques blocks qui le sépare d'un de nos cafés favoris.

Ma que Calor ! Un peu plus tard, en l'espace de quelques minutes la température est redescendue à 26 et une impressionnante tempête de vent s'est levée sur la ville, faisant tourbillonner les feuilles mortes avec une impression d'Apocalypse proche (il fallait y être pour comprendre).

Voilà, c'est ça Melbourne, il y a même une chanson sur le sujet : Four Seasons in One Day, du génial groupe australien Crowded House (cliquez sur le lien pour écouter cette sublissime chanson et revenez m'en dire des nouvelles). Sérieusement, vous en connaissez des villes où la température peut varier de douze degrés en l'espace de 5 minutes ?

Ca m'a rappelé les 3 jours de folie que l'on a passé l'été dernier, 2 jours à 43 degrés suivi d'un jour à 46, jusqu'à 52 degrés dans la campagne. Je sais que vous en avez entendu parlé, c'est le jour où de terribles incidents se sont produits autour de Melbourne, des feux rasant des villages entiers, détruisant tout sur leur passage et prenant de nombreuses vies. Ces images ont fait le tour du Monde et elles resteront pour s ûr gravées dans ma mémoire.

Si on m'avait dit un jour, moi qui ne supporte pas la chaleur et fond au delà de 25 degrés, que je vivrais un jour à 46 degrés et que ce jour-là, la vie continue pour moi comme d'habitude (je m'en souviens très bien, séance coiffeur puis déj et shopping avec une copine, un samedi normal quoi) je ne l'aurai jamais cru. Et pourtant... pourtant il faut bien accepter la vie comme elle vient (et le fait que l'on fasse partie d'une minorité de gens à ne pas avoir la clim chez eux !).

Mais je vais vous dire un truc, ces chaleurs intolérables en valent parfois la peine, car voici le type de ciel que j'admire de ma fenêtre, quasiment tous les soirs de grosse chaleur (cad tous les jours en ce moment).

Ceci m'amène à mon autre pensée du jour. Je ne parle pas très souvent de ma vie en Australie sur ce blog. Non pas que je n'ai pas mille et une choses passionnantes à dire sur le sujet, mais la triste vérité, c'est que, après 5 ans 1/2 d'expatriation, on a tendance à se blaser un peu de tout. Lors de mon récent voyage en France, j'ai été littéralement bombardée de questions sur l'Australie. Parmi les plus surprenantes, on m'a demandée si les gens ici portaient des chaussures et s'il y avait des instituts de beauté. Ne rigolez pas ! Ça confirme juste ce que je savais déjà, que l'Australie est très mal connue mais fascine tout de même (et peut-être encore plus) les gens.

Alors voilà, je me suis promis de vous parler un peu plus de mon pays d'adoption, et des découvertes que j'ai faites ici. Et bien sûr, si quiconque a des questions sur mon pays bis, je me ferai un plaisir d'y répondre !


DSC_7118.JPG
DSC_7120.JPG
DSC_7126.JPG
DSC_7131.JPG
Prises par moi il y a un peu plus d'une heure, avec mon nouveau joujou

jeudi, 19 novembre 2009

Ebay addiction

Il y a pas mal d'addictions que j'aimerais bien calmer en ce moment, ne serait-ce que pour avoir l'impression d'avoir un peu le contrôle de ma vie. J'ai fait une découverte sur l'une d'entre elles hier, en réfléchissant à ma routine Ebay, et je m'en vais de ce pas vous la conter.

Bien sûr, j'ulitise Ebay régulièrement pour vendre. Comme à peu près toutes les shoppings addicts écervelées qui vivent au dessus de leurs moyens, je vide régulièrement mes placards et récupères quelques dollars bien mérités pour des robes portées deux fois, mais qui, au moment de leur achat, m'étaient absolument indispensables. Je pratique la vente sur Ebay depuis à peu près 4/5 ans et je dois toucher du bois, car, jusqu'à maintenant, je n'ai eu aucun souci. Et je ne suis pas du genre à me plaindre des frais Ebay ou de l'inconvénience d'avoir à prendre des photos, décrire etc... je suis bien trop contente de pouvoir refourguer mes erreurs d'achat (et de dépenser quelque argent gagné sur le champ).

Bref. Là où j'ai vraiment un problème, je crois, c'est dans l'achat, ou plutôt devrais-je dire, la recherche., la quête, la chasse. Voyez, je reçois chaque matin dans ma boîte email les résultats de recherche des marques qui m'intéressent. Environ 6 emails, qui m'indiquent chaque jour les objets mis en vente de telle marque, dans le monde entier. Je passe donc environ 10/15 minutes tous les matins à parcourir ces recherches et à cliquer frénétiquement sur tout ce qui serait susceptible de me plaire. A la fin de cet exercice, ma barre de navigation Firefox ressemble à la foire d'empoigne et Internet ralentit subitement.

Ensuite, il y a la sélection. Vérifier les tailles, le prix demandé (parfois plus élevé qu'en boutique), les conditions de vente (adieu aux vendeurs qui refusent paypal car ce n'est pas "assez rapide" (???)), de l'article (perso je ne suis intéressée que par le neuf ou le très bon état). Et puis bien sûr, je vérifie les évaluations du vendeur (jamais moins de 99%).

Vous ne trouvez rien d'anormal ? Bon allons faire un tour dans "Mon Ebay" aka "Le Joyeux Bordel". On y trouve : des chaussures bien trop chères que je n'achèterai jamais et/ou que je ne suis même pas sûre d'aimer, des robes en XS (alors que je fais du M/L) juste pour voir à combien elles vont se vendre (pour avoir une idée le jour où/si la même robe à ma taille sera mise en vente), des fringues que j'avais déjà essayées trois fois en boutique et reposées, (mais qui sait si je changeais d'avis après tout ça ?), des tas de cosmétiques (ça fera l'objet d'une autre note bon plan) et d'autres fringues que j'aimerais vraiment bien acheter si je n'avais pas déjà cramé tout mon budget shopping /si j'arrive à revendre cette autre robe/si je gagne au loto (ah non là je ne m'embêterais plus avec Ebay)...

Et tout ça pour quoi ? Mais pour trouver la perle rare bien sûr ! La fringue ultra convoitée, pas chère du tout et qui vaut bien tout son pesant de cacahuètes !

Vous pensez que cela vaut peut-être le coup de se taper une demie-heure d'Ebay par jour ? Que je ne suis pas complètement cinglée ?

Et si je vous dis que sur toute l'année 2009, je n'ai effectué que trois petits malheureux achats fringues sur Ebay ?

Si, si, il y a eu ce haut Country Road blush/rose pâle, introuvable en boutique dans ma taille, ce tee-shirt Sass & Bide (qui attend son heure de gloire dans une de mes notes brouillon sur mon addiction aux sequins, un jour peut-être !) et cette robe tee-shirt Zimmermann.


Voilà, tout ça pour ça. Alors j'ai beau adoré ces trois pièces, les porter régulièrement et être plutôt ravie de les avoir payées une fraction de leur prix d'origine, je me demande tout de même si le rapport temps/argent en valait vraiment la peine !

Dites-moi que je ne suis pas la seule dans cette galère...

mardi, 17 novembre 2009

Melbourne - Fitzroy & Treasury Gardens

On commence notre tour de Melbourne par un petit peu de verdure. Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Let's start our tour of Melbourne with a bit of greenery. Click on the photos to enlarge them.

 

DSC_6770.JPG
DSC_6780.JPG
DSC_6781.JPG
DSC_6783.JPG
DSC_6792.JPG
DSC_6800.JPG
DSC_6802.JPG
DSC_6811.JPG
DSC_6835.JPG

 

lundi, 16 novembre 2009

Nouveau Blog En Perspective / New Blog Coming Up

Hier soir, nous avons, avec M.C., bravé les regards surpris des passants pour, enfin, shooter la bannière de mon nouveau blog.

M.C. a eu l'idée du concept il y a à peu près 6 mois, alors que je trouvais enfin le nom qui allait enterrer l'horrible Vendredi 13 pour de bon.

En effet, on n'est pas des rapides ! Pourtant j'ai vraiment hâte de poster sur ce nouveau blog, alors, imaginez le temps qu'il nous faut pour faire des trucs qui nous barbent ! Procrastination quand tu nous tiens...

Si tout se passe bien, mon nouveau blog devrait être opérationnel dans les 2 semaines qui suivent.


A suivre...

Yesterday, M.C. and I finally shot the banner for my new blog. We have been talking about it for ever as we had decided on the concept (and me on the name) 6 months ago already.

If everything goes to plan, my new blog should be up and running in the next 2 weeks. I can't wait to be posting on it !


Stay tuned !

vendredi, 13 novembre 2009

Tee-shirt Dress

L'un des avantages de travailler chez soi, c'est de pouvoir s'adonner au vice du shopping sur internet sans avoir à se cacher ni à revenir sur Outlook dès que quelq'un passe derrière son bureau. Lorsqu'une belle occasion se présente sur Ebay, par exemple une robe que aviez convoitée vendue au quart de son prix, se présente, on peut donc sauter dessus sans plus attendre, puis se féciliter de sa dextérité.

Je suis bien contente de ma petite et l'ai déjà étrennée hier soir pour une soirée sushi entre filles. Je sens que je ne vais pas la quitter de l'été !


One of the plus sides of working from home is that you no longer haver to hide when you're Internet shopping. It also means that when you spot a dress that you had liked a lot on Ebay, for a fraction of the original price, you can close the deal straight away.

I'm quite pleased with my little dress and wore it last night to a sushi night with the girls. I think I'm going to be wearing this one a lot this summer !



Robe tee-shirt Zimmermann 2.jpg
Robe tee-shirt Zimmermann 3.jpg
Robe tee-shirt Zimmermann.jpg

Robe/Dress : Zimmermann
Pochette / Clutch : Topshop
Sac / Bag : Foley + Corinna
Chaussures / Shoes : Salvador Sapena

mercredi, 11 novembre 2009

Ma Robe See By Chloé / My See By Chloe Dress

En été, je suis toujours à la recherche de motifs floraux et de robes qui sentent bon le soleil et, il y a 6 mois, j'avais complètement flashé sur cette robe bandeau See By Chloé. Je m'étais promise de la chercher sur le Net une fois les soldes commencées (parce qu'acheter une robe d'été au début de l'hiver, ça me tente moyen)et j'avais pu, en attendant, l'admirer chez Alix. Mais une fois les soldes venus, impossible de mettre la main dessus dans ma taille.
J'ai croisé une fille la portant il y a quelques semaines et il ne m'en faut pas plus pour me remettre à mes recherches (on ne sait jamais) et bingo ! Je l'ai trouvé sur deux sites à deux prix bien différents aussi (comme quoi il faut toujours bien faire ses recherches). Un coup de fil à Neiman Marcus plus tard, ma chérie est en train de voyager vers mon île adorée !


I love floral patterns and sundresses for summer so it came as no surprise that I fell for this See By Chloe dress during European summer, 6 months ago. I promised myself to look for it once the sales started (didn't fancy buying a summer dress at the beginning of Australian winter) and admired it in the meantime on Alix. But once the sale came, I couldn't find it anywhere.
I saw a girl wearing it a couple of weeks ago and that was enough to send me back to my computer looking for it again. And bingo ! Found it on 2 websites at 2 different prices (just shows you have to do your research) and one call to Neiman Marcus later, my baby is on its way !

923708.jpg
3451459035_0191ef14d6.jpg

mardi, 10 novembre 2009

Bataille de sandales / Battle of the sandals

Mon récent changement de carrière implique aussi un léger ajustement de garde-robe. Voyez, je ne me vois pas vraiment porter mes jolies robes en soie et mes talons devant mon ordi à la maison. Je dois bien me rendre à l'évidence, cet été sera fait de sandales plates ou ne sera pas.

Et bien croyez-le ou non, dans un pays ensoleillé ou les beaux jours vont de Novembre à Mars, impossible de mettre la main sur une paire de sandales plates, en cuir qui ne soient pas des spartiates. Je sais que la plus grande partie des filles ici vivent en Havaianas mais je préférerais me jeter par la fenêtre plutôt que de porter des tongs en plastique qui couinent à chaque pas (à part à la plage et pour aller chercher le pain s'entend, ma snobitude a des limites).

Après des heures de recherches, voilà les deux seules paires qui trouvent vraiment grâce à mes yeux.


Since I have recently changed career, I'm having to also reajust my wardrobe. I can't really see myself typing at my desk at home wearing my pretty silk dresses and my heels, this summer, I will be all about the flat sandals.

I went on a shopping mission around Melbourne and could not find anything I like. I always amazed that in this sunny country, there are so little summer shoe options, that is, if you are not into gladiator sandals, Havaianas or anything plastic made in china. The thing is I'd rather throw myself out the window than wear Havaianas anywhere else than on the beach or popping out to the bakery so there aren't many options for me.

So now, after many hours of research, I'm tossing up between these two pairs.


repetto sandals.jpg

Repetto sur La Garçonne / Repetto on La Garçonne

Les plus : les finitions parfaites, le petit talon, leur originalité, la couleur grise qui ira avec tout dans mon armoire.

Pros : perfect finish, tiny heel, original design, the color which will match anything in my wardrobe

Les moins : peur de me lasser des "studs" à la longue, un peu chaudes par grand soleil (pied recouvert)

Cons : worried about getting tired of the studs, could be a little warm as the foot is covered.


witchery sandals.jpg

Witchery

Les plus : copie conforme de Chie Mihara (ils ne s'embêtent pas hein), couleur nude qui ira avec tout

Pros : exact copy of a pair from my favortie shoe designer Chie Mihara, nude color which will match almost anything

Les moins : couleur nude qui n'ira pas forcément avec ma carnation (violette bleutée)

Cons : nude might not really match with my skin tone (somewhere between purple and blue)


Votre avis, please ?

Your opinon, please ?


J'ai aussi fait un tour sur le site de K. Jacques et ai constaté avec enchantement qu'ils ont diversifié leur offre et proposent des tonnes de modèles très sympas aux couleurs très désirables. Le hic : environ 150 € / 200 € la paire, ça fait cher la lanière...

I've also been on the K. Jacques website and was very pleased to find that they no longer only sell gladiators but now have a very diverse offering with gorgeous colors. The only problem, a pair costs about 150 € / 200 € ($240 / $320)...